L’extérieur
Le domaine d’Alco
Le conseil départemental de l’Hérault
L’hémicycle
Cliquez sur une photo et utilisez les flèches au bas de celles-ci
À la fin du XIIIe siècle, les terres dites d’Alco, Malbosc et Valalibert (qui semble être l’ancien nom du tènement), sont acquises par la famille Alamandin, avant que le bien ne passe, en 1491, à Pierre Galopin. En 1699, Antoine Bonnier épouse en second mariage, Charlotte de Comte, fille du seigneur de la Colombière et de Montmaur. Il est le fils d’Antoine Bonnier, riche marchand drapier de Montpellier. Son frère Joseph Bonnier est le propriétaire du château de la Mosson. Les métairies d’Alco et de Malbosc dépendent alors de la seigneurie de la Colombière. Elles furent ainsi jointes au patrimoine des héritiers d’Antoine et Charlotte, dont Antoine-Samuel, en 1704, qui prit le patronyme de Bonnier d’Alco. Trésorier royal, Antoine Bonnier acheta la charge de Président de la Cour des Comptes, Aides et Finances du Languedoc. Il essaya en vain de protéger son frère Joseph, au moment de sa disgrâce qui entraîna la vente du domaine Bonnier de la Mosson et la dispersion de ses biens. tiré de l’historique donné par le conseil départemental http://www.herault.fr/files/gcausse/Depli_Alco.pdf
Henri Bec et Isabelle des Garets conseillers départementaux